27/04/2005

La Thailande, accueil chaleureux et pur bonheur

Chere Belgique,

Cela fait plus d'une semaine que nous sommes en Thailande et pour le moment, nous parcourons a moto le grand nord pour 5 jours ( comme nous l'avions fait dans le nord du Vietnam). C'est vraiment extra. Nous sommes conquis par l'extreme gentillesse des nords-thailandais. Chaque arret nous vaut des bons moments de rencontres et nous ne passons pas une soiree seuls a deux autour d'une table.. on se fait souvent inviter ou rejoindre par des gens, papote, bieres et rigolade ponctuent nos soirees.

Il faut savoir que la Thailande au mois d'avril, c'est 40 degres sur le thermometre.. climat assez repoussant pour les touristes et difficile a supporter d'ailleurs. La Thailande, c'est aussi le creux de l'apres tsunami. On se sent donc bien et seuls dans cette immensite de montagnes et petits villages. C'est accueil et sourires assures..

Demain, on rentre a Chiang Mai et retrouvons number three ( number one etant Ben et number two: Cendrine), une super thai qui nous a invite a un "bouffet" thai avec des amis a elle et avec qui nous passons beaucoup de temps et qui nous a fait decouvrir le Bubble disco. Dieu sait ou elle va encore nous emmener!

Deux phenomenes typiques du pays:

1) les Lady-boys: Quel ne fut pas notre etonnement de rencontrer des travestis a tous les coins de rues. Nous nous sommes alors renseignes et avons appris que dans ce pays, il y a des hommes, des femmes et des lady-boys, race a part entiere. Ils sont tres apprecies dans la societe, se demarquent non seulement par leur physique "tapette feminin" mais aussi par leur creativite et sociabilite. Europeens en quete de jeunes thailandaises, prenez garde a ne pas trouver un lady-boy dans votre lit en fin de soiree, il parait que c'est frequent!

2) Soiree disco et rencontre de quasimodos: nous avons ete invites par number three a sortir au Bubble, l'endroit huppe de Chiang Mai. Soiree delire qu'il faut absolumment vivre pour decouvrir une facette de la Thailande. Le bubble est un haut lieu de rencontre entre quasimodos europeens et top biches thailandaises. Il faut le voir pour le croire, ca chauffe dans tous les coins et tout homme aussi laid soit-il, trouve femme a son pied. Ah le tourisme sexuel. T'as du fric, t'as gagne!

Bon sur ces considerations bien basses, nous continuons notre route a fond la caisse sur notre moto et pensons bien a vous,

Cendrine et Ben

PS: Et V'la les dernieres photos..

 




13:44 Écrit par Cendre et Ben | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

je suis là Je viens de découvrir votre site pour la 1ere fois aujourd'hui!contre ma voloné bien sur!je n'ai pas pu aller sur internet ces 3 mois!c'est ac bcd de surprise et d'émerveillement que je découvre votre voyage!que de bonheurs!!!ca a l'air une expérience incroyable!je vous souhaite encore beaucoup de bonheurs!!je pense bien à vous Tatienne

Écrit par : tatienne | 27/04/2005

salut! j'espere que vous allez bien, vous avez l'air de touours peter autant la forme.... J'ai vu un documentaire sur la birmanie l'autre jour à la tele et ça n'a pas l'air tres rigolo comme pays. Dans le documentaire, ils insistaient sur le fait que c'etait une dictature tres tres srticte.
A part ça avec nico c l'amour fou et mes chers petits parents ont l'air tout détendus depuis qu'ils vous ont vus!
p.s: pour info, j'ai défait mes rastas et je me suis coupé les cheveux
gros gros bisou

Écrit par : caro | 29/04/2005

salut oui c vrai!! Amusez-vous bien et faites encore de nombreuses rencontres...les cheveux de caroline sont tres bien , ca fait petite madame. Merci pour tous vos comptes rendus et photos.
bisou
NiCo

Écrit par : nico | 29/04/2005

Il ne manquait plus que... ... un petit mot evidement du vieil Yvan. Il me semble qu'il n'est plus tolérable que Nath et moi n'aient tjs pas mis de petit commentaire sur ce fabuleux site. Je ne manque pas à mon devoir et le consulte bien bien bien regulièrement, mais encore faut t il participer aussi!
On ne tient plus sur place et nous réjouissons trop de vous rejoindre dans plus que deux petites semaines maintenant, pour partager un petit bout de chemin avec vous et profiter de cette experience et de votre compagnie. Nous nous préparons à switcher du petit train train quotidien à une vie de routard pendant trois petites mais intenses semaines...
La Birmanie, un pays contesté, mais qui mérite d'être mieux connu pour le sortir de son isolement et de sa dictature, c'est aussi ca la démocratie et la mondialisation. Donc des notre retour je m'engage à faire des conférences, des meetings, ...

Écrit par : Yvan et Nath | 02/05/2005

Bravo pour les photos! C'est vraiment gai de vous suivre et de voir vos visages réjouis dans tous ces superbes décors! Sincèrement , vous avez beaucoup de chance, et cela me ravit! Dire qu'ici les averses se succèdent, c'est un peu la mousson sans le soleil. Bisous, bisous Maman

Écrit par : Maman Bri | 07/05/2005

youuu Cela fait bien longtemps que je n'ai plus laisser de commentaires. Néanmoins, nous pensons à vous presque quotidiennement. JC’est agréable de vous suivre sur le site et de s’évader pendant quelque instants en lisant vos nombreuses aventures. Comme le dit Yvan c’est un bon switch ds le petit train train quotidien..
Tous les détails me sont également donner par Colette pendant les cours de Poterie que j’apprécie toujours autant, les petit pots s’améliorent, deviennent ^lus grand avec moi de traces de doigts… . Chez Coke tout va toujours bien et je voyage régulièrement mais seulement pour de courte durée.Mais il faut dire que c’est mois si c’est l’extra boulot qui prime et notre agenda est toujours aussi charger par nos activités, musique, sport et sorties… D’ailleurs nous penserons bien à vous au concert de Moby qui vient le 27 mai à Leuven.

Une grande partie de mon esprit est également occupé par l’appartement qui se libérera en août et pour lequel nous pensons déjà au petite retouches. Je vous embrasse bien fort et continuer à nous faire partager tous ces moments magiques.
Merci.

Écrit par : Quentin | 09/05/2005

Les commentaires sont fermés.